in

5 raisons pour lesquelles One Piece est médiocre (et 5 pourquoi c’est un chef-d’œuvre)

One Piece , la création emblématique d’Eiichiro Oda, s’est imposée comme une véritable légende dans le domaine de l’anime et du manga. Avec son scénario vaste, ses personnages captivants et son monde richement imaginé, il a conquis le cœur des fans du monde entier. Cependant, comme toute œuvre monumentale, elle n’est pas exempte de critiques constructives.

Dans cet article, nous plongerons dans des perspectives contrastées en examinant cinq raisons pour lesquelles certains perçoivent One Piece comme imparfait. Des préoccupations concernant le rythme aux choix de conception, ces critiques offrent des informations précieuses pour la discussion. D’un autre côté, nous célébrerons également One Piece comme un chef-d’œuvre en découvrant cinq aspects qui l’ont élevé au rang de grandeur. Rejoignez-nous dans ce voyage nuancé à travers les vastes mers de One Piece .


Mauvais rythme et quatre autres problèmes importants

1) Mauvais rythme

L’aventure palpitante de One Piece est quelque peu gênée par son rythme, ce qui constitue un défaut notable. Les épisodes sont souvent pris dans des scènes au ralenti, des réactions prolongées et de longs monologues. En conséquence, les moments importants peuvent sembler dilués et étirés tout au long de l’épisode.

De plus, de nombreux épisodes gaspillent les cinq premières minutes en récapitulations, privant ainsi les téléspectateurs d’un temps précieux. Même si une narration prolongée peut générer des tensions, One Piece la pousse parfois à l’extrême, mettant à l’épreuve même la détermination des fans les plus patients. Ce problème de rythme atténue l’éclat du récit et oblige les téléspectateurs à naviguer à travers des séquences frustrantes et interminables.


2) Personnages sous-utilisés

Alors que One Piece possède un casting diversifié, certains personnages ont été laissés à la dérive, gaspillant leur potentiel. Jewelry Bonney, par exemple, est restée dans l’ombre jusqu’à l’ Arc Egghead Island , où sa réentrée a finalement montré ses capacités. Smoker, l’énigmatique marine, est apparu très tôt comme une figure convaincante, mais s’est retrouvé mis à l’écart.

Même Boa Hancock, la préférée des fans, avec son histoire intrigante et ses pouvoirs dynamiques, n’a pas reçu de plate-forme substantielle. Ces personnages sous-utilisés possèdent des récits riches qui pourraient rehausser le scénario. Leur potentiel inexploité laisse les fans désireux d’en savoir plus, une promesse non réalisée sur la toile vibrante du monde de One Piece .


3) Les arcs sont trop longs

Parfois, la grande portée de One Piece peut s’y opposer avec des arcs narratifs expansifs qui semblent durer éternellement. Même si l’attention portée aux détails par Eiichiro Oda permet d’apporter de la profondeur, il y a des moments où les arcs dépassent leur accueil. Le célèbre Wano Arc et le captivant Whole Cake Island Arc gèrent habilement leur longueur, mais les moins connus comme Skypeia en ont souffert.

Le rythme de narration délibéré d’Oda peut diluer l’enthousiasme et mettre à l’épreuve la patience même des fans les plus dévoués. Alors que les spectateurs naviguent dans ces eaux narratives, ils aspirent à des vents rapides qui les portent à travers le récit.


4) Conception de personnage similaire

Voir l'image sur Twitter

Le talent artistique d’Eiichiro Oda donne vie à un large éventail de personnages, chacun avec ses motivations et sa personnalité uniques. Dans son Amazon Lily Arc, il met en valeur la diversité corporelle, soulignant sa capacité à capturer le réalisme. Cependant, il existe un thème récurrent parmi les personnages féminins de premier plan comme Nami, Robin et Boa Hancock. Ils partagent des traits de conception similaires, tels que des formes élancées et des attributs physiques spécifiques, particulièrement visibles sur leurs visages.

Alors que One Piece adopte globalement des designs irréalistes, la répétition de ces caractéristiques parmi des figures féminines influentes soulève des questions sur le potentiel d’une plus grande diversité visuelle pour améliorer leur individualité et refléter la gamme plus large célébrée dans ce monde fantastique.


5) Les personnages sont réduits à des gags

One Piece possède un large éventail de personnages fascinants, chacun avec son histoire captivante, ses aspirations uniques et ses approches distinctes pour réaliser ses rêves. Cependant, malgré la richesse de ce casting, une tendance inquiétante émerge parfois. Des personnages comme Sanji et Usopp, qui commencent comme des personnalités complexes et multidimensionnelles, dérivent parfois vers des caricatures exagérées d’eux-mêmes.

Leurs traits de caractère et leurs motivations aux multiples facettes se réduisent à des blagues répétitives – par exemple, les réactions exagérées de Sanji ou les erreurs de navigation d’Usopp. Si l’humour fait partie intégrante de One Piece , se concentrer à outrance sur ces aspects singuliers risque d’éclipser les couches complexes qui définissaient initialement ces personnages. Cela peut être frustrant pour les fans qui aspirent au retour des individus nuancés qu’ils connectaient autrefois au sein de cet univers vaste et vibrant.


Worldbuilding et quatre autres indications selon lesquelles One Piece est un chef-d’œuvre

1) Splendide construction du monde

Dans le vaste paysage de l’anime, One Piece s’impose comme un véritable maître de la construction du monde. La création d’Eiichiro Oda est une tapisserie captivante tissée d’îles, de cultures et d’histoires interconnectées. Ce qui distingue sa construction du monde, c’est l’utilisation habile de la préfiguration. Les personnages de la mystérieuse région de Wano ont été subtilement évoqués bien avant leurs débuts à travers des chuchotements et des symboles.

Cette prospective narrative crée une expérience immersive pour les fans qui découvrent des secrets et des liens au fil du temps. La construction du monde inégalée de One Piece témoigne du génie d’Oda, créant un univers vibrant qui invite à l’exploration et récompense les adeptes dévoués.


2) Complexité du personnage

One Piece montre son éclat à travers des personnages comme Sanji, qui possèdent une profondeur qui dépasse le niveau de la surface. Un aspect particulier de son personnage ressort : son engagement indéfectible à ne jamais frapper les femmes. Ce n’est pas simplement une bizarrerie ; elle est profondément enracinée dans ses expériences passées. L’ Arc Whole Cake Island plonge avec expertise dans le voyage émotionnel de Sanji, révélant les cicatrices laissées par les abus de sa famille.

La lutte de Sanji pour concilier devoir, amour et estime de soi est dépeinte avec une vive complexité. Eiichiro Oda tisse magistralement ces éléments, créant une riche tapisserie de croissance et d’émotion qui démontre comment le passé de Sanji façonne ses choix présents. Cette base narrative à plusieurs niveaux illustre la capacité de One Piece à créer des personnages qui résonnent au-delà de la fiction.


3) Miroirs fictifs de la réalité

Jinbei donne du sang à Luffy (Image via Toei Animation)
Jinbei donne du sang à Luffy (Image via Toei Animation)

Le monde représenté dans le monde fictif de One Piece établit des parallèles avec le nôtre, abordant sans crainte les problèmes de société. Le racisme et la discrimination flagrants entre les humains et les hommes-poissons sont un reflet poignant des préjugés du monde réel. Le don de sang désintéressé de Jinbei à Luffy défie cette division, servant de puissant symbole d’unité.

À travers ce fil narratif captivant, Eiichiro Oda met en évidence le potentiel de transformation en nous-mêmes et nous exhorte à remettre en question les préjugés dans nos vies. En incarnant des thèmes aussi profonds, One Piece transcende le simple fait d’être un simple conte ; il devient un miroir qui évoque l’introspection et favorise un changement significatif.


4) Moins de quantité de charge

Remplisseur One Piece (Image via l'animation Toei)
Remplisseur One Piece (Image via l’animation Toei)

En ce qui concerne les épisodes de remplissage , One Piece se distingue des émissions comme Naruto et Bleach en les mettant en œuvre judicieusement. Avec seulement 9 % de contenu de remplissage, One Piece maintient un scénario fluide et une progression cohérente. Contrairement à ses homologues, One Piece minimise l’utilisation de remplissages, permettant aux téléspectateurs de se plonger pleinement dans un récit où chaque épisode contribue à l’intrigue globale.

Cette approche approfondit non seulement l’engagement avec les personnages et le scénario, mais garantit également que l’intégrité de l’histoire reste intacte. La gestion réfléchie des éléments de remplissage par One Piece offre aux fans une rare opportunité de profiter d’un voyage narratif ininterrompu et satisfaisant.


5) Capacités créatives

Voir l'image sur Twitter

Dans le vaste royaume de One Piece , le système d’alimentation sert de plateforme artistique captivante. La créativité d’Eiichiro Oda transparaît dans l’utilisation inventive des capacités des personnages. Des pouvoirs en caoutchouc de Luffy au contrôle exceptionnel de Law sur l’espace, chaque pouvoir présente une symphonie de prouesses imaginatives. Cependant, la brillante synergie étonne vraiment : la fusion des coups de pied infusés de feu de Sanji avec les coups d’épée magistral de Zoro.

Au lieu de simples attributs individuels, le système de pouvoir se déploie en une collaboration harmonieuse, favorisant des batailles dynamiques et des liens profonds entre les personnages. Les Fruits du Démon, le Haki et divers styles de combat s’entremêlent parfaitement, démontrant la maîtrise d’Oda dans la création d’une tapisserie de capacités aux multiples facettes. L’univers de One Piece s’épanouit dans un terrain de jeu exaltant où les pouvoirs s’entrelacent, donnant naissance à des spectacles impressionnants qui résonnent passionnément auprès des fans du monde entier.


Dernières pensées

Si One Piece présente des défauts, la série brille par ses atouts. Malgré les obstacles complexes liés au rythme et au développement des personnages, l’histoire les surmonte habilement. Avec plus de 1 000 épisodes, One Piece parvient à maintenir un flux narratif cohérent en limitant le contenu excessif.

La profondeur des personnages évoque l’empathie, les thèmes résonnent avec la réalité et chaque arc narratif se déroule comme une symphonie. Malgré ses imperfections, la capacité de One Piece à créer un monde enchanteur rempli de vastes horizons, de personnages divers et d’une dynamique de pouvoir captivante témoigne de son succès retentissant. Il vous emmène dans un voyage où les défauts se fondent harmonieusement dans une aventure qui vaut chaque étape.

Ecrit Par Midoshi Sensei

Youtuber ( @midoshisensei6751 ) qui fait des théories sur le manga one piece . retrouvez moi sur twitter @midoshi_sensei

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

One Piece: Hawkings avait sous-entendu que Luffy ne peut pas mourir … complètement

One Piece: « Luffy guéri par la viande » a beaucoup plus de sens maintenant